lundi 27 juillet 2015

ABCD’AIR DE LA CHASSE EMBARQUÉE

ABCD’AIR DE LA CHASSE EMBARQUÉE
Philippe NÔTRE – Stéphane LE HIR
Préface du Capitaine de vaisseau Jean de Larivière

Composante fascinante indispensable à toute grande marine moderne, l’aviation  embarquée sur  porte-avions s’est, au  fil  des  années,  construit  une réputation auprès  du  grand  public.  Illustré  par  de  nombreuses photographies,  ce  livre  tire  son  originalité  du  dictionnaire  de  l’aviation  navale  agrémenté  par  des  encadrés thématiques  qui  en  font  une  véritable  mine  de  renseignements  pour  tous  ceux  que  l’aviation  embarquée intéresse. L’ouvrage réalisé par Philippe Nôtre et Stéphane Le Hir décrit l’engagement quotidien de ces marins des airs, pilotes, mécaniciens ou personnels techniques. Il fait aussi découvrir au lecteur le professionnalisme des militaires de la Marine nationale passionnés par l’aviation et le monde maritime.

Les Auteurs :

Philippe Nôtre, fondateur et rédacteur en chef du média d’actualité Focus Défense se  consacre depuis plus de vingt ans aux forces armées, et plus particulièrement à l’aviation de combat et à la marine militaire. Reporter-photographe, il a effectué de nombreux reportages en France et à l’étranger. Sa bibliographie compte plus d’une centaine d’articles publiés dans la presse spécialisée de défense française et étrangère. Il est aussi l’auteur de plusieurs hors-série sur l’histoire militaire et de l’ouvrage ABCD’air de l’aviation de combat (Éditions Privat, 2013) avec Olivier Guilmont.

Titulaire de 2 700 heures de vol sur avion militaire dont 1 530 sur Super Etendard et 1 170 sur Rafale Marine, Stéphane Le Hir, aujourd’hui retiré dans la vie civile, bénéficie d’une longue expérience dans l’aéronavale avec 741 appontages, dont 202 de nuit sur les porte-avions Foch et Charles de Gaulle. Entré dans la Marine en 1993 comme officier sous contrat, il est affecté à la flottille 11F en 1997. Il participe aux opérations extérieures au Kosovo en 1999, en Afghanistan en 2001. En 2005, il passe sur Rafale à la flottille 12F et  fait tous les standards de Rafale F1, F2 et F3. Il devient ainsi l’un des premiers chefs de patrouille « swing rôle » et participe aux opérations en Afghanistan en 2006, 2007, 2010 et en Libye en 2011. Il cumule plus d’une centaine de missions de guerre et est Tricot bleu en 2010 et 2011.

Titre : ABCD’AIR DE LA CHASSE EMBARQUÉE
Auteurs : Philippe NÔTRE – Stéphane LE HIR
Éditeur :  Éditions Privat
Collection : Aviation  
15 x 24 cm, 240 p, broché
21 euros
ISBN : 978-2-7089-9258-0

dimanche 26 juillet 2015

Meeting d'Epernay 2015


Quelques avions présents au meeting d'Epernay 2015 ©Xavier Cotton
En clôture de  la semaine du Championnat de France de voltige aérienne qui venait de s'y dérouler,  un meeting  gratuit a eu lieu le dimanche sur le terrain d'Epernay-Plivot pour fêter les 70 ans des "Ailes Sparnaciennes". L'affiche était bien discrète sur le plateau prévu pour le meeting et pourtant l'horaire prévu pour le show allant de 14h00 à 18h00, il fallait qu'il qu'il y ait quelques avions. La proximité du lieu par rapport à Reims et la météo d'un CAVOK absolu, c'est à dire ciel bleu uniforme, je me suis décidé à y aller jeter un œil afin de rapporter quelque photos souvenirs.
Ivan Hairon devant le P51 Mustang "Nooky Booky IV" ©Liliane Cotton
Ivan Hairon, le commentateur du meeting était déjà un gage de qualité. Pilote  d'aéroclub à l'Aéroclub de Bernay dans l'Eure, patrie aéronautique d'Auguste Mudry, Ivan Hairon a gravi tous les échelons jusqu'à devenir pilote de ligne sur Embraer 190 chez HOP. Depuis, sa passion pour l'aviation n'a pas baissé d'un cran, c'est pourquoi depuis 1998, il prend plaisir à commenter une dizaine de meeting aérien par an enrichissant les présentations en vol d'anecdotes sur chacun des avions ou patrouilles présentées, sur les pilotes ou nous expliquant comment un avion se pilote. Un bon commentateur accompagné d'une bonne sono  dynamise un meeting, faisant naître dans la tête de chacun des rêves d'évasion aérienne, il est une clé importante du succès d'un meeting aérien. Cette année vous pourrez encore avoir le plaisir de l'écouter au meeting d'Agen, des Mureaux, de Lens ou d'Haguenau.
les "Nounours pilotes" ©Xavier Cotton
 Malgré la chaleur caniculaire les spectateurs étaient au rendez-vous, y compris les "nounours pilotes" pour  voir des avions de collection, de la voltige aérienne en avion ou en planeur, le DC3 aux couleurs d'Air France, des biplans Boeing Stearman, des Warbirds North American T6, ADN4 Skyraider et P51 Mustang et pour conclure la patrouille Sparflex sur L39 Albatros venue en voisine puisque basée à Reims-Prunay
Avoir ci-dessous quelques photos de ce magnifique spectacle, pour voir beaucoup plus de photos de ce meeting allez voir l'album que j'ai déposé sur Flickr : 2015 Meeting Epernay


Boeing PT17 Stearman F-AZUD  basé à Reims-Prunay ©Xavier Cotton
Boeing PT17 N4561N ©Xavier Cotton
Boeing PT17 F-AZUD piloté par François Forget et Boeing PT17 N4561N piloté par Francis Pelletier ©Xavier Cotton
DC3 F-AZTE  de France DC3 ©Xavier Cotton
DC3 F-AZTE©Xavier Cotton
 SU26 HA-HUR ©Xavier Cotton
ADN4 Skyraider F-AZFN ©Xavier Cotton
T6 F-AZSC basé à Epernay ©Xavier Cotton
Marc" Léon" Mathis pilote du P51 Mustang  F-AZSB ©Xavier Cotton
P51 Mustang "Nooky Booky IV" F-AZSB ©Xavier Cotton
Patrouille Sparflex L39 Albztros LX-MIK et LX-STN ©Xavier Cotton
L39 Albatros LX-STN piloté par Aymeric de Valence ©Xavier Cotton
Patrouille Sparflex ,présentée par Aymeric de Valence et Michel Soutiran ©Xavier Cotton

samedi 25 juillet 2015

Fermeture d'Auxerre-Branches

Dornier 328 OE-LIR de Welcome Air à Auxerre-Branches ©Xavier Cotton
Lundi 21 juillet, la  Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Yonne estimant que les conditions de sécurité ne sont plus réunies pour accueillir des aéronefs a décidé la fermeture de la piste de l’aéroport. Un NOTAM était aussitôt publié restreignant l’activité aux aéronefs basés à Auxerre-Branches ainsi qu’aux services d’urgence.

Les conditions de sécurité d'une piste sont connues par un indice, si celui est en dessous de 30, on considère que celle-ci présente un risque important pour la sécurité, hors cet indice qui était de 88 de 2000, est descendu à 66 en 2008 puis à 34 en 2014.

Des travaux indispensables à la réfection de la piste ont été décidés en octobre 2014, pour un montant estimé à 1,8 millions d’euros, qui devaient débuter le 15 juillet dernier. Or le Syndicat mixte, propriétaire de la plateforme crée en 1973,  a décidé de reporter les travaux au 15 septembre en raison du fait que les financements prévus par les assemblées départementales et régionales ne seront votés respectivement que les 11 et 14 septembre.

Les dix entreprises, qui emploient une trentaine de salariés au total, basées sur l’aérodrome ont reçu l'information de cette fermeture comme un coup de tonnerre.  "le site sera fermé tant que nous n'aurons pas la preuve que l'indice de sécurité de la piste permet une reprise de l'activité a fait savoir Sébastien Vallet, le directeur de la CCI de l'Yonne  regrettant la gêne occasionnée pour les entreprises basées. Le syndicat mixte de l'aérodrome espère pouvoir apporter cette preuve début août, un nouveau diagnostique de l'état de la piste devant être effectué le 4 août dont les résultats seront connus le 8 août.

Par ailleurs,  la CCI de l'Yonne a fait savoir qu'elle ne répondra pas à la consultation en vue de la future délégation de service public débutera en février 2016, autrement dit la plateforme d'Auxerre-Branche devra se trouver un autre gestionnaire. La société SNC-Lavalin et actuellement le seul candidat connu mais n'a pas encore fait véritablement d'offre de reprise voulant prendre le soin d'analyser le chaire des charges. Le groupe canadien SNC-Lavallin gère déjà dix-sept aérodromes français (Dijon, Chalon-sur-Saône, Paris-Vatry, Le Havre, Mayotte, Saint-Martin-Grand-Case, Tarbes, Cherbourg, Angoulême, Rouen, Tours, Toulouse-Francazal, Vannes, Nîmes, Reims-Prunay, Troyes, Annecy).

lundi 20 juillet 2015

AIR-ENGLISH EVALUE VOTRE ANGLAIS AERO

Article original de publié sur http://airforces.fr/ reproduit avec son accord.

Air-English est une société basée en Belgique et en Espagne (Barcelone) dont l’activité principale est d’évaluer le niveau d’anglais de tous les personnels navigants et non-navigants. Elle organise des sessions partout dans le monde, principalement en Belgique et en France, en Pologne et au Portugal. Les candidats pilotes peuvent passer l’examen FCL .055. Les contrôleurs peuvent tenter l’ELPAC certifiant un niveau OACI 4 minimum. Les mécaniciens avion peuvent faire valider un niveau d’anglais comme les agents de piste.
Les communications en langue anglaise sont primordiales pour les pilotes et contrôleurs. Le facteur humain est désigné comme cause unique dans presque 8 crashs aériens sur 10. Il est aussi clairement établi que la communication radiotéléphonique en anglais est majoritairement mise en cause pour les non-natifs et ferait même partie des cinq premières causes d’accidents d’après un rapport de la Flight Safety Foundation. Réussir à la qualification de radiotéléphonie FCL .055 ou à l’examen d’anglais OACI ELPAC n’est pas seulement un objectif qui permet de valider les cases XII et XIII de la licence de pilote de la DGAC. C’est aussi un progrès pour la sécurité des vols car tous les navigants sont concernés un jour ou l’autre. Aussi, on oublie souvent que toute station radio peut être sollicitée pour relayer une communication radio en cas de défaillance d’une station ou pire en cas de situation de détresse ou même d’urgence. Que fait-on si la station radio à secourir ne sait pas parler français? Il n’ont qu’à parler français me direz-vous. Après tout, le français est une des langues officielles de l’OACI. C’est sans doute injuste mais ce qui est en vigueur en France et dans de nombreux pays ne l’est pas dans les pays anglophones mais c’est un autre débat qui sera peut-être développé plus tard ici car en évolution. Des protestations ont été émises pour faire valoir la place des autres langues officielles: le français d’abord mais ce pourrait être le cas pour l’arabe, le chinois, l’espagnol et le russe.
D’après les retours d’expérience de l’examen FCL .055 proposé par Air-English, il semblerait qu’il soit un peu plus facile que l’examen proposé par la DGAC. Il ne faut pas croire toutefois que cela soit partie gagnée puisqu’il y a aussi des échecs et quelques questions ardues. Le format de cet examen est peut-être un peu plus facile en ce qui concerne l’écoute mais l’expression orale y est soigneusement évaluée même si l’anglais des procédures est un peu allégé car les pilotes VFR sont testés comme les pilotes IFR. Il n’y a donc pas de distinction IR/VFR comme cela se fait dans les centres d’examens de la DGAC, le champ d’évaluation couvre l’anglais général et aéronautique conformément à l’échelle de notation de l’OACI (ICAO English Language Proficiency Rating Scale). Les examinateurs alternent conversations et vol fictif agrémenté de situations inhabituelles.
Les aéroclubs peuvent demander à organiser des sessions privées et les examinateurs peuvent venir sur place évaluer les niveaux d’anglais des candidats ce qui fait qu’en fin de compte, même si le tarif de la session par candidat est un peu plus élevé, on peut s’y retrouver s’il fallait prévoir des frais de déplacement. Il semblerait que les retours d’expérience soient très satisfaisants. Un travail de professionnels pour des professionnels ou amateurs.
Les niveaux OACI 4, 5 et 6 peuvent être validés et Air-English ne se contente pas d’évaluer uniquement les pilotes et contrôleurs puisque des évaluations sont proposées avec certification pour les agents de piste et les mécaniciens aéronef de la Part 66 B1 vecteur & B2 système. Voir le lien ici. Ci-dessous une vidéo en anglais pour résumer, en quoi consiste l’examen ELP FCL .055(D):


dimanche 19 juillet 2015

Meeting de Lens-Benifontaine 20 septembre 2015

Dans trois mois maintenant aura lieu le Meeting Aérien de Lens-Bénifontaine. 
Le précédent avait accueilli 64.000 personnes gratuitement et les organisateurs avaient innové avec le Sunset du samedi soir où la Patrouille Breitling Jet Team avait pu réaliser son éclatement final sur fond de soleil couchant.
Cette année, c'est au tour de la Patrouille de France de nous émerveiller et le 19 Septembre le meeting crépusculaire est renouvelé, accessible sur invitation (Il suffit de payer 10€ pur une prestation VIP en demandant le formulaire à organisation@meeting-air-lens.com ou de téléphoner au 06 09 50 31 52)
À bientôt pour un bel événement !. Le lendemain, 20 Septembre, nous assisterons à plus de 7h de spectacle aérien, toujours gratuit.
Le thème de ce meeting évoquant le Centenaire de la bataille de Loos-en-Gohelle, menée par les Britanniques sur le sol même de l'aérodrome, nous assisterons à des reconstitutions de combats aériens d'époque et nous accueillerons nos voisins anglais. Nos amis belges, présents le samedi, se partageront entre les meetings de Lens et de Sanicole et ouvriront dès le dimanche matin les présentations.
Photos: Patmode / Fanaviation / Flavien Duhamel
Programme : Patrouille de France / Patrouille Cartouche Doré / Rafale solo display / Démonstration tactique de deux Rafale Marine / Parachutistes de l'Armée de l'Air / F-16 Solo Display belge / Hélicoptère belge Agusta / Patrouille Breitling Wingwalkers / Patrouille Captens / Pascale Alajouanine / Jean-François Rallet / Patrouille Swip Team / Great War Display Team / DC3 Air France / TBM Avenger / J3 & PA19 de Saint Dizier / Patrouille d'hélicoptères "Tango Bleu"/ Spitfire / Parachutistes de Lens / T6 / Broussard / Stampe / Stearman / EC135 Gendarmerie / Planeur Glider FX de Guy Westgate / Tiger Moth Raf / Nieuport 28 / Morane MS760 Paris / etc…

Prestations VIP :

Proposées aux particuliers comme aux sociétés désireuses d'associer leur image et de profiter d'un week end de relations publiques aux premières loges, les prestations VIP nous permettent de financer cet évènement d'importance.
Les dossiers de prestations VIP "particulier" et de prestations "Partenaires" sont disponibles par courriel sur simple demande et sans engagement. Réservations dans la limite des places disponibles. Pas de billetterie le jour de l'événement.

Prestations "Spotters" :
Une organisation a été mise en place pour recevoir les photographes spécialisés dans les meilleures conditions. Pour la découvrir, rendez-vous sur le site dédié: http://hervepts.wix.com/lens-air-spotter

Association "Fêtes de l'Air Lens-Bénifontaine"
Loi 1901, sans but lucratif
62 bis, rue Pasteur   F-62410 BÉNIFONTAINE
(00 33) (0)6 09 50 31 52
organisation@meeting-air-lens.com

http://www.meeting-air-lens.com
http://www.facebook.com/Lens.Airshow


Merci aux partenaires, nouveaux et historiques :
Villes de Bénifontaine et de Lens / Communauté d’Agglomération de Lens Liévin / Le Département du Pas-de-Calais / Région Nord-Pas-de-Calais / Composante Air belge / Armée de l’Air / Marine Nationale / Armée de Terre / Police Nationale / Gendarmerie Nationale / MBDA / Airbus Group / Airbus Helicopters / Dassault Aviation / Thalès / Breitling / Trescal / Aéroport de Lille / Total / Warter Aviation / Aréna Stade Couvert / Office de Tourisme et du Patrimoine Lens Liévin / CCI Artois  / SBM Sécurité / CORA / Lens 2 / Blondeau / JML / TSM / Nicollin / Hurricane Bar / Events Telecom / ID Logistics / Nordnet / Redskins / Brasserie Castelain / Sensas Friteries / Lézier transports frigorifiques / Numericable / Autobus Jules Benoit / Le Club 100 / Azurial / Abondance / Buffalo Grill Liévin / Olivier Affineur / Tomove / CPSA Protection Incendie / Kiloutou / Prodjekt Sonorisation / Imprimerie Calingaert / Rotary / France 3 Nord-Pas-de-Calais-Picardie / France Bleu Nord / Radio Plus / Télé Gohelle / La Voix du Nord / Le Journal Inter / L’Avenir de l’Artois / Nord Éclair / Le Carnet Vert / VMA Souchez / Champagne Devenoge / Groupe Prévoir Lens / Okeille Production / Groupe Lempereur "Car Premium" / Magazine Piloter / Veolia Eaux du Nord / Côte d'Opale.com / Les clubs aéronautiques de l’aérodrome de Lens.

vendredi 17 juillet 2015

Grizzly 1 rejoint Aeroscopia

A400M en démonstration au Salon du Bourget 2013 ©Xavier Cotton
Le premier exemplaire d’A400M (MSN1, F-WWMT) a rejoint hier 16 juillet comme prévu,  le tarmac extérieur du musée Aeroscopia. Malheureusement, il ne sera pas permis de monter à bord, tout comme dans le Concorde et la Caravelle exposés à l’extérieur.
L'A400M est réputé pour le volume de sa soute : 17 mètres de long, 4 mètres de large et 3,85 mètres de haut, ce qui lui permet d'emporter jusqu'à 37 tonnes de fret.
Grizzly 1 avait effectué son dernier vol d’essai le 4 novembre 2012, presque trois ans jour pour jour après son vol inaugural le 11 décembre 2009.L’avion d’essais d’Airbus Defence & Space avait accumulé 1 448 heures de vol. 
Ce sont MSN4 et MSN6 qui effectuent actuellement les vols d’essais.

Source des informations :
http://france3-regions.francetvinfo.fr

dimanche 12 juillet 2015

106 ans après Blériot

E-Fan F-WILE au Salon du Bourget ©Xavier Cotton
Vendredi 10 juillet, l’E-Fan, premier avion électrique créé par Airbus innovations, a effectué sans encombre la traversée  symbolique de la Manche entre Lydd (EGMD) et Calais-Marck (LFAC)  soit  106 ans après l'exploit de Louis Blériot.

Son pilote et concepteur, Didier Esteyne (57 ans) est parti à 10h17 (heure française) de Lydd pour atterrir 37 minutes plus tard sur l’aéroport de Calais-Marck.

Alors que j'ai travaillé pendant 4 ans à Calais-Marck comme contrôleur aérien, ce record a pour moi un retentissement particulier

PS : si vous avez des photos de l'arrivée de l'E-Fan à Calais-Marck, je pourrais les publier avec votre accord. Vous pouvez me contacter à passiondesavions@orange.fr

samedi 11 juillet 2015

Jean Delemontez est décédé

Jacques Krine sur Bébé Jodel ULM avant l'heure ©Xavier Cotton
Information d’après article de l'Écharpe Blanche : http://www.lecharpeblanche.fr/2015/07/09/deces-de-jean-delemontez-pere-des-avions-jodel/
Jean Delemontez est décédé le 7 juillet 2015 à l'âge de 97 ans. Mécanicien dans l'Armée de l'Air, il travaille sur le Morane-Saulnier MS.406 durant la Bataille de France. Après la guerre, il s'associe à son beau-père Edouard Joly et le premier Jodel (JOly et DELemontez), le D-9 dit "Bébé Jodel", vole en 1948.
Par la suite, il travaille avec Pierre Robin, leur collaboration donnant naissance à de grands noms de l'aviation française:  Ambassadeur, Sicile, Sicile Record, DR-253 puis les DR-300 et DR-400...
Les obsèques de Jean Delemontez ont eu lieu vendredi 10 juillet à 15h00, à Saint-Georges des Coteaux (17).
A lire l'article de François Besse sur AERO-VFR : http://www.aerovfr.com/2015/07/jean-delemontez-nous-a-quittes/

Source des informations :

dimanche 5 juillet 2015

Ambiance au championnat de France de Voltige Aérienne 2015 à Epernay-Plivot

Luc Bourmeault debout sur l'aile  du Cap 231 EX F-HRAL de l'Aéroclub de l'Hérault et Fred Ecay observent le programme libre de leurs concurrents ©Xavier Cotton
Du 22 du 27 juin se sont déroulés les championnats de France de Voltige Aérienne sur l'aérodrome d'Épernay-Plivot avant les mondiaux qui auront lieu du 20 au 29 août prochain à Châteauroux.
L’après midi du mercredi 24 étant largement ensoleillée, j'ai passé une bonne partie sur le terrain pour m'imprégner de l'ambiance. Je vais essayer  de vous restituer celle ci, mais uniquement par des photos prises au sol, car les programmes étaient réalisés le long de la piste 04/22 donc assez loin du parking, hors les avions de voltige sont relativement petits et très rapides, de plus contrairement aux présentations en meeting aérien, en compétition les trajectoires ne sont pas soulignées par des fumigènes 
Essai moteur de l'Extra 330 SC F-HDBV de Dijon-Voltige ©Xavier Cotton
l'Extra 330 SC ci-dessus est équipé d'un moteur Lycoming (AEIO-580-B1A) de 6 cylindres de 315 Cv pour un poids max de 780 Kg en compétition (-10G/+10G), carburant et pilote compris. Des essais moteurs sont nécessaires avant la compétition car ceux ci doivent pouvoir délivrer toute leur puissance à la demande du pilote.

Nettoyage du bord d'attaque de l'Extra 330 SC F-HDBV ©Xavier Cotton
Entre deux vols, il est aussi nécessaire de nettoyer  les bords d'attaque sur lesquels peuvent s'accumuler les insectes écrasés. Tout comme pour les Formules 1, il est important que le profil reste le plus lisse possible.
La "musique" © Xavier Cotton
Avant leur passage, chacun des concurrents semble danser sur une chorégraphie moderne, en fait il joue la "musique" de ce que sera l'enchainement des figures de voltige qu'ils vont réaliser devant les juges. Puis comme tout pilote, il effectue la visite "prévol" de son avion en s'assurant en particulier que rien n'entrave le débattement correct des gouvernes.

Visite "prévol" de l'avion ©Xavier Cotton

Benoît Garreau attend l'autorisation de mise en route de l'ARS 300 F-PCDF abrité du soleil© Xavier Cotton
Certains attendent dans le hangar ©Xavier Cotton
Après une attente assis dans le cockpit où on se protège du soleil comme on peut, le signal du départ est donné, à partir de là c'est concentration absolue. Ci-dessous quelques concurrents au roulage.

Benoît  Garreau au roulage sur ARS 300 F-PCDF. ©Xavier Cotton
Cap232 F-GRPA au roulage © Xavier Cotton
Extra 330 SC F-HDBV de Dijon Voltige au roulage ©Xavier Cotton
Extra 330 SC F-HLAS au roulage ©Xavier Cotton
Faire le plein d'essence n'est pas toujours facile ©Xavier Cotton
Benoît Garreau repousse l'ARS 300 pour libérer le poste d'essence au prochain avion ©Xavier Cotton

Après leur présentation en vol le plein des avions est fait pour le concurrent suivant, mais le réservoir étant placé entre le moteur et le cockpit l’accès n'est pas facile sans escabeau. Ensuite l'avion est repoussé à la main pour laisser la place au suivant.

C'est au tour du Cap231 EX F-HRAL de faire son plein ©Xavier Cotton
Finalement sur cet avion le réservoir est plus accessible en montant sur l'aile ©Xavier Cotton
Capitaine François Rallet de l'EVAA ©Xavier Cotton
 Après la présentation vient la lecture des notes de l'épreuve qui vient d'avoir lieu. Celle-ci demande une lecture approfondie comme on peut le voir sur cette photo du Capitaine François Rallet de l'EVAA, car chaque petite imperfection dans l’exécution des figures peut faire perdre beaucoup de points et donc des places au classement général. François Rallet se classe 5eme au Championnat de France  2015 classe Élite.
Les résultat complets des classes Élite, Excellence et National 1 sont disponibles sur le site de la FFA  à cette page ou encore sur http://aerobatics.mwebservices.net/

Pour voir plus de photos concernant cette journée à Épernay-Plivot, vous pouvez feuilleter les deux pages de cet album sur Flickr :
Site du Championnat du Monde de Voltige aérienne 2015 : http://wac2015.fr/

vendredi 3 juillet 2015

Aeroscopia a reçu son 100 000eme visiteur

Aeroscopia ©Xavier Cotton
Mi-juin soit cinq mois après son ouverture, Aéroscopia le nouveau musée aéronautique toulousain, vient d'accueillir son 100 000eme visiteurs, on peut espérer que le double soit atteint pour la fin de l'année. Son ouverture était très attendu par les passionnés d'aéronautique et les professionnel d'Airbus Industries. Dès le 20 juillet la collection sera complétée par un A400M qui viendra rejoindre le Concorde et la Caravelle exposés en extérieur sur le tarmac, Un A380 de présérie est aussi attendu, mais des travaux préalables doivent être réalisés pour l’accueillir.
Caravelle et Concorde en extérieur ©Xavier Cotton
De la réplique d'un Blériot XI à l'Airbus A300 aménagé pour la visite, la collection  présenté comporte plusieurs avions de légendes (Concorde, Caravelle, Super Guppy, A300...) ainsi qu'un certains nombre d'aéronefs appartenant  aux  "Ailes anciennes toulousaines". Ce musée est très didactique" grâce à des espaces thématiques et interactifs.
Cockpit de l'A300 F-WUAB ©Xavier Cotton

Au-delà de la conservation et de la valorisation d’avions de légende, la vocation d’Aeroscopia est de transmettre la culture aéronautique au plus grand nombre, de valoriser les savoir-faire régionaux et de créer un lieu attractif pour susciter des vocations scientifiques et techniques, notamment chez les plus jeunes. L’emplacement du musée permet également de mutualiser sa visite avec celle de la chaîne de montage de l’A380 et des usines Airbus, ou avec la collection des "Ailes anciennes toulousaines" renforçant l’offre touristique, industrielle et culturelle d'Aéroscopia.

Pour voir plus de photos de cette visite d'Aéroscopia, vous pouvez feuilleter cet album sur Flickr :
https://www.flickr.com/photos/passiondesavions/sets/72157655348627045

Pour plus d'informations :
http://musee-aeroscopia.fr/ 
http://www.aatlse.org/

lundi 29 juin 2015

Histoire du GLAM

Histoire du GLAM
Groupe de Liaisons Aérienne Ministérielles
Des ailes au service de l’État
Alain Bévillard

Pour des raisons de discrétion dans l’action politique mais aussi pour assurer un maximum de sécurité dans les voyages des présidents, ministres ou secrétaires d’États, le GLAM (Groupe de liaisons aériennes ministérielles) a offert, de 1940 à 1995, une disponibilité de tous les instants. Il a garanti les libertés de manœuvre et de réactivité indispensables au bon fonctionnement de l’État français.

Dans cet ouvrage dévoilant plus d’une centaine d’anecdotes inconnues du grand public, Alain Bévillard nous emmène au cœur de cette unité dédiée au transport des plus hautes autorités de l’État. Rendant hommage à ses serviteurs dévoués, navigants, mécaniciens ou personnels administratifs, tous professionnels de haut niveau, il permet de saisir les valeurs exceptionnelles des équipages d’avions et d’hélicoptères au fil des années.

Un seul mot d’ordre vaut pour tous au travers des décennies : réussir la mission !

L'auteur :
Alain BÉVILLARD, général de corps aérien, titulaire de la croix d'officier de la Légion d'honneur, de commandeur dans l'Ordre national du Mérite, de la médaille de l'aéronautique, totalise 7 000 heures de vol, notamment sur N2501, Transall C160, Mystère XX, Falcon 50 et Falcon 900. De 1986 à 1988, il a commandé le GLAM, unité dédiée au transport des plus hautes autorités de l'état et a été le pilote du Président de la République française, François Miterrand et de Jacques Chirac, alors premier minsitre.
Il a déjà publié la Saga du transport aérien militaire français, de Kolwezi à Masar-e-Sharif et de Port au- Prince à Dumont-D'Urville (l'Esprit du livre, 2008)


Titre : Histoire du GLAM Des ailes au service de l’État
Auteur : BÉVILLARD Alain
Editeur : Editions Privat
Format : 15 x 22 cm, broché
Nombre de pages : 540 pages, 1 cahier quadrichromie de 16 pages
ISBN : 978-2-7089-9262-7
Prix Unitaire : 20€

dimanche 28 juin 2015

André Turcat

 André Turcat
Biographie
Pierre Sparaco


André Turcat, né le 23 octobre 1921 à Marseille, est l’un des plus grands pilotes d’essais envol. Diplômé de l’École Polytechnique, il a acquis une notoriété exceptionnelle dès le début de sa carrière grâce aux records mondiaux des démonstrateurs technologiques Gerfaut et Griffon, puis dans les années 1970 et 1980 en qualité de directeur des essais de Concorde. C’est une personnalité rare, pluridisciplinaire, qui a marqué son temps. « Rien ne le destinait pourtant à embrasser une carrière de pilote, et moins encore à prendre place dans le cockpit d’appareils à la pointe du progrès (…), à battre des records mondiaux, à recevoir le prestigieux Harmon Trophy américain des mains de Richard Nixon en 1959 et, plus tard, à prendre les commandes de Concorde. Mais ce ne fut là qu’un début, une première vie (…) son parcours est unique. Et son CV pourrait avoir été rédigé par Jacques Prévert. »
Cet ouvrage retrace minutieusement ses vies multiples, sa longue carrière, au terme de plusieurs dizaines d’entretiens en tête à tête avec Pierre Sparaco, au cours desquels André Turcat a révélé beaucoup de lui-même, même si l’homme ne se « livre » pas facilement. L’ensemble compose un portrait qui souligne la complexité et la richesse tant du personnage que de l’homme public qu’il a été et demeure aujourd’hui.
Le premier vol du Concorde eut lieu à l’aéroport de Toulouse – Blagnac, le 2 mars 1969.

L'Auteur :
Pierre Sparaco est membre de l’Académie de l’air et de l’espace, journaliste, éditorialiste et écrivain. Il a été président de l’Association des journalistes professionnels de l’aéronautique et de l’espace, a reçu le Decade of Excellence Award de la Royal Aeronautical Society britannique, le prestigieux Lyman Award américain pour l’ensemble de sa carrière et le Grand Prix 2006 de l’Aéro-Club de France « pour l’ensemble de son œuvre ». Pierre Sparaco a signé une vingtaine de livres dont un Concorde qui a reçu le Prix Guynemer. Il a publié début 2012 une autobiographie consacrée à ses 50 années de journalisme aéronautique.

Auteur : SPARACO Pierre
Éditeur : Éditions Privat
Date de parution : 11-06-2015
ISBN : 978-2-7089-9254-2
Prix Unitaire : 12,50€

samedi 27 juin 2015

Amicale du Super Constellation & Fondation du Patrimoine


Super Constellation F-BGNJ ©Romain Salerno
La Fondation du Patrimoine des Pays de la Loire s'’allie à l'Amicale du Super Constellation pour récolter vos dons en vue de la restauration du Super Constellation F-BGNJ de Nantes. Désormais, vous pouvez vous aussi participer à la restauration du F-BGNJ en envoyant vos dons via la fondation du patrimoine directement depuis le site internet : 


ou par chèque en téléchargeant et en renvoyant le bulletin de souscription : 


 Les travaux financés par vos dons porteront, entre autres, sur: 

- la réfection complète de la sellerie des 4 sièges du cockpit
- la réfection de 10 fauteuils passagers (banquette double) 
- le remplacement des pneus du train principal 
- la réfection complète des revêtements de sol du fuselage 

 Les dons ouvrent droit à une réduction d'’impôts de 66% pour les particuliers ou de 75% pour les particuliers à l'’impôt sur la fortune et de 60% pour les entreprises* . 
* dans la limite de 20% du revenu imposable pour les particuliers et de 5% du chiffre d’affaires pour les entreprises. 

Créée par la loi du 2 juillet 1996 et reconnue d’'utilité publique, la Fondation du Patrimoine est le premier organisme national privé indépendant qui vise à promouvoir la connaissance, la conservation et la mise en valeur du patrimoine non protégé par l’État. La Fondation du Patrimoine est une organisation décentralisée. Son action s’appuie sur un réseau de délégués départementaux et régionaux, tous bénévoles. 

Apportez votre soutien à la Fondation du Patrimoine pour la sauvegarde du Super Constellation F-BGNJ et profitez d’'une réduction d’impôt !


Amicale du Super Constellation
124 rue de l'aviation
44340 BOUGUENAIS
http://superconstallation-nantes.fr
contact@superconstellation-nantes.fr

jeudi 25 juin 2015

SUKHOÏ SU-26 HA-HUR

Sukkoi SU26 HA-HUR de SKYBOX ©Xavier Cotton
A l'occasion du championnat de France de Voltige aérienne qui se déroule  cette semaine à Épernay-Plivot,j 'ai pu voir dans un hangar  ce Sukhoï SU-26  (s/n 3-09) immatriculé HA-HUR. Il appartient à la société Skybox-France (http://www.skybox-france.fr/) dont Frédéric Chesneau est le gérant, celle ci est spécialisée dans les présentations en meeting et baptême de voltige aérienne sur EXTRA 300 LP


Caractéristiques :
    Moteur : Vedeneyev 14PF 9 cylindre en étoile à carburateur
    Puissance : 400 cv
    Envergure : 7.80 ml
    Hauteur : 2.78 m
    Fuselage : Tubulaire acier
    Aile : Aluminium et matériaux composite
    VNE : 450 km/h
    Poids : 670 Kg
    Accélération : +12g / -8g

mercredi 24 juin 2015

RAFU 27 Mémoires par Paul Bomel

Cet article est paru initialement sur le Site COCARDES : http://www.cocardes.com/2015/06/rafu-27-memoires.html et c'est avec l'accord  de son auteur  Hervé Brun que je le reproduis dans son intégralité.

Voilà bien un livre original à plus d'un titre !
Paul BOMEL est pilote. Avec près de 11500 heures de vol, il a un carnet de vol plus que bien rempli, majoritairement comme pilote privé. Atteint d'une DMLA, Paul perd progressivement la vue et ne peut plus piloter depuis quelques années déjà. Aux demandes répétées de sa famille sur sa vie aéronautique, Paul a souhaité répondre par écrit, avec un livre autobiographique de 400 pages pleines de souvenirs très détaillés. C'est même à se demander si Paul n'a pas tenu un journal quotidien de toute sa vie aéronautique tant le texte est précis et ponctué d'anecdotes.
Quasiment la moitié de cet ouvrage est consacrée à la carrière militaire de l'auteur et à son cursus pour devenir pilote militaire d'hélicoptère. Son instruction est passée par Meknès, Aulnat, Marrakech et Chambéry. Il a ensuite été affecté à Boufarik où un accident a mis fin à cette carrière militaire. Ce livre est un témoignage rare par tous les renseignements donnés sur la formation d'un pilote d'hélicoptère dans les années 50. L'ouvrage se lit bien, et je remercie ce Monsieur pour son geste désintéressé d'avoir mis ce livre gratuitement à disposition de tous les internautes sur la page: 
N'hésitez pas à télécharger le livre, le lire et laisser un commentaire à son auteur !

Attention téléchargement gratuit ne signifie pas libre. La gratuité ne supprime pas l'existence de droits d'auteur.
RVB

4e de couverture :

Breveté pilote privé à 17 ans, engagé dans l’Armée de l’Air à 18,
Paul Bomel a commencé sa formation de pilote militaire sur avion North American T6 puis a participé à la guerre d’Algérie sur hélicoptère Sikorsky H34 avant d’être réformé pour raison
médicale.
Parallèlement à une carrière professionnelle bien remplie, il a gardé le contact avec l’aviation au sein de divers aéroclubs où il a été successivement « simple » pilote, puis instructeur et testeur.
Il s’est par ailleurs fortement engagé comme dirigeant d’aéro-club, au Comité Régional Aéronautique Rhône-Alpes et à la Fédération Nationale Aéronautique.
Après 11 432 heures de vol, Paul Bomel a arrêté sa carrière aéronautique en 2009 alors que la DMLA
commençait à le priver de la vue.
« Papa, nous savons combien de temps tu as consacré à l'aviation, mais nous ne connaissons que peu de choses de ta vie aéronautique ».
Cette remarque de sa fille Isabelle l’a incité à entreprendre la rédaction de cet ouvrage.

lundi 22 juin 2015

Rallye, le dernier des Morane

Rallye, le dernier des Morane
Roger Gaborieau
Éditions Bleu Ciel Diffusion

 Ce livre de Roger Gaborieau dont la parution est prévue fin octobre est le seul actuellement qui raconte l'histoire du Rallye, le célèbre et dernier avion Morane-Saulnier.
A l’origine prévu pour 130 pages, le livre vient de dépasser les 200 pages grâce à la richesse de la documentation et des illustrations que l'auteur a pu retrouver. Juqu'au 30 septembre, les éditions Bleu Ciel Diffusion offrent a leurs fidèles lecteurs la possibilité de réserver leur exemplaire  à un prix avantageux (36€+5€ de frais de port). Mais, attention,  le tirage est limité, donc souscrivez à l'édition de ce livre sans attendre : http://www.aviation-legere.fr/2015/06/le-rallye-en-souscription-jusquen-septembre/

L’auteur:
Roger  Gaborieau,  journaliste et éditeur est lui-même pilote de Rallye. C'est au  cours  de  sa formation qu'il  a  eu  pour la première fois  l’occasion de  voler sur cet avion légendaire , puis comme pilote remorqueur de planeur. Roger Gaborieau est membre  du  Musée  Régional  de  l’Air, Espace  air  Passion d’Angers-Marcé. Passionné du patrimoine de l’aéronautique et pilote d’avions anciens, Roger Gaborieau a  également signé «L’aviation légère en France, 1920-1942» chez Bleu Ciel Diffusion.

Le livre :
• Format 21 x 29,7 cm (A4), 208 pages*, plus de 300 illustrations* (photos, profils et infographies
originaux)
• Broché avec rabats, cahiers cousus collés.
• Impression quadrichromie de qualité sur papier couché satiné 135 g/m2

BLEU CIEL Diffusion

Roger Gaborieau
28, boulevard Henri-Paul Schneider
71200 Le Creusot
Téléphone : 03 85 57 54 85 /06 07 54 35 81
Courriel : bleucielmagazine@orange.fr
Site internet : www.aviation-legere.fr